Enfant et technologie : faut il s’inquiéter?

La technologie est partout : téléphone, ordinateur, borne automatique, télé connecté, domotique… Qu’on se le dise, il serais aujourd’hui difficile d’imaginer notre vie sans technologie.
Le sketch du Youtubeur Cyprien, “Technophobe”, illustre d’ailleurs bien ce propos :

Si il est difficile pour nous, vieux que nous sommes, de suivre la cadence, qu’en est il pour nos cher bambins?
Les enfants ont dompté la technologie !
Faite un test : donner votre tablette à un enfant, vous vous rendrez vite compte qu’il la manipule avec bien plus d’aisance que vous, même après plusieurs utilisation… Force en effet de constater que les jeunes saisissent plus rapidement les mécanismes qu’impliquent le tactile et autres systèmes technologiques.
Il en est de même avec tout autre type d’appareil, comme les appareils photos, les consoles de jeux, etc.
Mais loin de représenter un danger, pourquoi ne pas plutôt voir ça comme une évolution? Les enfants grandiront en effet de toute façon dans un monde autrement chargé en technologie ! Alors pourquoi les priver de repères en les bridant dans leur utilisation du numérique?
Loin de les abrutir, les jeux vidéos que l’on a par exemple longtemps accusé de tous les mots, stimule en faite la créativité des enfants. Ils permettent également d’apprendre à structurer la pensée, et de parvenir à gérer un univers virtuelle et un ensemble de règles plus ou moins implicites. Il s participent, en somme, à l’éducation des enfants !
1

De quoi faut il se méfier, alors?

Rien n’est pour autant tout noir ou tout blanc. Michel P., docteur en science de l’éducation de l’enfant, nous donne son point de vue :
Il est vrai que l’enfant vit aujourd’hui dans un monde digitalisé. Rien ne se fait plus sans recours à l’informatique, et le priver d’un accès à ce type d’interface serais dommage, à un âge ou la capacité d’apprentissage est justement à son paroxysme. Pour autant, il faut poser des limites. Pas plus de 2h devant un écran parait par exemple une bonne règle. Il faut aussi que l’enfant ne se coupe pas du réel !”
Pensez y la prochaine fois que vous verrez votre enfant piquer votre smartphone, et battre votre score à Candy Crush !

Mr Vine

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *