Les montres françaises renaissent de leurs cendres

Après un passage à vide, l’horlogerie made in France semble à nouveau passionner les foules. Le secteur a été particulièrement malmené par la concurrence ainsi que les fabrications étrangères. Désormais, le marché retrouve des couleurs.

Lip était l’emblème de cette conception made in France dans les années 30

Impossible d’évoquer la fabrication de montres françaises sans parler de la marque Lip qui a été pionnière dans ce domaine. C’est en 1932 qu’elle fut envoyée sur la première marche du podium avec une conception mettant en avant ce savoir-faire local. Toutefois, depuis plusieurs décennies, cet exploit n’a jamais été au rendez-vous. Le marché a alors perdu de sa superbe et les consommateurs se sont tournés vers la concurrence, mais notre pays n’a pas encore prononcé son dernier mot. Les clients accordent désormais une attention significative à ces conceptions made in France alors que l’ultime montre Lip est sortie des usines de Besançon dans les années 70.

Les montres françaises séduisent à nouveau les consommateurs français et étrangers

L’industrie horlogère revient donc en force sur le sol français notamment à travers le secteur du luxe. Bien sûr, le monde de la montre est désormais chamboulé par toutes ces technologies déployées dans l’univers high-tech. Elles n’ont plus seulement la capacité de vous renseigner sur l’heure puisqu’elles ont les moyens d’être connectées à un Smartphone ou de vous proposer quelques données concernant votre santé. La qualité n’est pas identique à celle dévoilée par Lip il y a de nombreuses années, mais les consommateurs sont toujours aussi friands de ces anciennes fabrications. En effet, il existe une véritable demande qui n’est malheureusement pas comblée.

La marque Lip reste très appréciée par les clients japonais et les collectionneurs de montres

Cela a toutefois entraîné une perte des compétences, les entreprises sont ainsi dans l’obligation de se tourner vers l’étranger notamment pour quelques spécificités. Plusieurs sociétés ont la possibilité de voir le jour en France, cela permet au secteur de la fabrication française de renaître ses cendres. En ce qui concerne les références commercialisées sous la marque Lip, elles restent au centre des attentions, elles attirent même les consommateurs japonais. Pour les collectionneurs, cette enseigne n’est pas comme les autres puisqu’elle a tout de même eu la force de survivre malgré un quart de siècle d’absence sur le marché. Lors de leur venue en France, ils ont tout de même commandé 10 000 exemplaires.

Mr Vine

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *