Seulement 34 % des enfants sont correctement retenus dans les voitures

096648be30f4e8cf21811ab46d869370.jpg

C’est une statistique qui fait froid dans le dos, car elle montre que les parents ne sont pas assez attentifs lorsqu’ils attachent leurs enfants dans leur voiture. De ce fait, il est impératif de s’attarder sur le fonctionnement du siège-auto.

Un siège-auto demande la plus grande attention

L’installation peut être un casse-tête, mais vous devez tout de même vous pencher sur le mode opératoire, car une erreur peut s’avérer dramatique dans le cas d’un accident. Il suffit parfois d’un coup de frein pour que l’enfant mal attaché se retrouve à l’avant du véhicule. Il existe aujourd’hui des références attractives comme le siège pivotant dont vous trouverez un guide complet à cette adresse. Vous ne serez plus contraint de vous contorsionner dans la voiture pour tenter d’attacher votre bébé puisque le socle a la particularité de se tourner vers vous grâce à un axe à 360 degrés. Il est judicieux d’opter pour ces modèles, cela permettrait peut-être d’abaisser les chiffres relayés par un sondage réalisé par un spécialiste de ce domaine.

4 % des enfants ne sont pas sécurisés pendant les trajets en voiture

Nous apprenons ainsi que 45 % des situations mettent en avant des erreurs, mais le siège-auto est adapté, 34 % sont correctement retenus pendant les trajets même les plus courts, 11 % sont installés dans une référence qui n’est pas adéquate alors que 4 % des bébés ne sont pas attachés. Il est important de préciser qu’une erreur parfois bénigne peut occasionner des lésions graves surtout dans le cas d’une collision. Généralement, les problèmes les plus fréquents sont identifiés autour des harnais dont la tension n’est pas suffisante. Dans certains cas de figure, ils sont vrillés, ce qui entraîne des problèmes d’inconfort et surtout augmente le risque de blessures.

Le nouveau système isofix réduit au maximum les erreurs liées à l’installation

Dans certains contextes, il n’est pas rare de découvrir les épaules en dehors du harnais. Si les parents venaient à freiner brusquement ou être la cible d’un accident de la route, l’enfant serait alors projeté à l’avant du véhicule. Les fabricants ont développé des sièges adaptés aux nouvelles voitures puisqu’ils mettent en avant des normes précises et surtout des technologies appréciables. Par exemple le système isofix est très intéressant, ce mécanisme a le pouvoir de réduire de manière significative les mauvaises installations. Il suffit d’insérer le siège-auto dans les encoches prévues à cet effet au niveau du châssis du véhicule.

Mr Vine

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *