Comment devenir orthophoniste ?

f097af644c83eae32dda8f19f6e1e863.jpg

Aider les enfants et les adultes à corriger leurs troubles de la parole et du langage est la principale mission d’un(e) orthophoniste. Pour devenir un magicien de la prononciation, voici le parcours à suivre.

Décrocher son CCO

Le CCO est le Certificat de Capacité d’Orthophoniste, ce diplôme permet à un orthophoniste d’exercer son travail. Afin de décrocher ce certificat, il faut suivre une formation de 5 ans au sein d’un centre de formation qui doit être rattaché à une UFR de médecine.

Durant son cursus, l’étudiant apprendra notamment la phonation, l’anatomie, la linguistique, la psychologie et la physique acoustique. L’accès à un centre de formation se fait via un concours après le Bac ou après une équivalence Bac+1/+2. À noter qu’avant le concours d’entrée, le temps de préparation est d’environ 1 an.

Mettre en pratique ses acquis

Pour devenir orthophoniste, il est indispensable de postuler au sein d’un cabinet médical ou au sein d’un établissement hospitalier. Le professionnel peut aussi créer des liens et des partenariats avec les masseurs-kinésithérapeutes, les infirmiers, les éducateurs spécialisés et bien d’autres spécialistes de la santé. Un orthophoniste peut aussi exercer au sein d’une PMI, une crèche ou un centre médico-psychologique.

L’orthophoniste a également la possibilité d’ouvrir son propre cabinet et de devenir un orthophoniste « libéral » (80 % des professionnels sont issus de ce statut). En se mettant à son compte, l’orthophoniste pourra notamment proposer divers traitements spécialisés (prise en charge de la surdité, rééducation des troubles, apprentissage de la voie œsophagienne). À ce titre, l’orthophoniste pourra traiter le retard du langage, les divers défauts de prononciation (bégaiement, dyslexie) ainsi que les problèmes d’écriture ou de calcul.

Quid des qualités d’un orthophoniste de qualité?

Cela revient à avoir un grand sens des relations humaines. Il faut être patient et disposer d’une bonne capacité d’écoute. Enfin, il est important de réaliser une veille concernant les dernières recherches. En effet, il est indispensable d’améliorer ses connaissances scientifiques pour proposer des solutions encore plus efficaces à ses patients.

Mr Vine

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *