Chaise A, une icône, une légende du mobilier Made in France

Difficile de n’avoir pas testé en magasin l’une des chaises Marais A, de n’avoir jamais été attiré non plus pour l’une d’entre elles dans les magazines de déco, car cette chaise est un objet culte depuis près de 80 ans ! Retour sur cette sucess strory à la française.

La chaise Marais A, Késako ?

Icône de l’esthétisme industriel, la chaise Marais A est communément appelée « chaise Tolix ». Il s’agit communément d’une chaise métallique. Mais pas n’importe laquelle !

Inoxydable, robuste, empilable, pratique, simple, légère, confortable, il s’agit d’une chaise populaire devenue un élément essentiel de la déco. Il ne vous reste plus qu’à fondre vous aussi pour cette pièce maîtresse incontournable.

Les atouts de cette assise unique, pas comme les autres

Son look industriel et épuré s’adapte à tous les styles. Elle se marie parfaitement avec le bois et renforce ainsi une ambiance décontractée. Elle vient également appuyer un style industriel, rétro/vintage voire scandinave. Dans les intérieurs plus modernes, elle apporte une touche de modernité. La large gamme de couleur offre également des combinaisons interminables, un contraste et donne du peps dans les intérieurs monochromatiques. Elle peut aussi rappeler un matériau à l’image d’un escalier en acier.

Comme chaise de bureau, dans la cuisine, autour de la table de la salle à manger voire sur la terrasse, elle s’adapte à toutes les situations et peut s’utiliser tant dans les espaces intérieures qu’extérieurs. Elle est cette touche de charme qui peut parfois manquer à un espace, à un lieu de vie.

La naissance d’un bijou

Pour la petite histoire, il nous faut remonter en 1880 dans le Morvan. Bon, il ne faut pas remonter autant mais il est important de noter toutefois l’année de naissance de l’inventeur et designer de cette chaise devenue mythique : Xavier PAUCHARD.

Du coup, remontons le cours de l’histoire et faisons une halte en 1907. Il découvre qu’il est indispensable de protéger ses chaises en bois. Il pense alors au zinc fondu. Son père et son grand-père alors couvreurs l’ont sans doute inspiré. En 1927 – à la tête d’une entreprise de galvanisation – il dépose le nom de « Tolix » et produit en série dès 1934 la chaise « Tolix classique » en tôle galvanisée.

Même si les chaises sont adaptées aux intempéries – présence de trous dans l’assise – elle n’en reste pas moins peu pratique. Alors en 1956, la chaise subie son premier lifting et devient empilable. 25 chaises peuvent alors s’empiler les unes sur les autres pour le plus grand plaisir des restaurants, des usines, des bureaux …

Son succès ne se fait pas attendre et demeure encore aujourd’hui un incontournable de la déco. La table 55 et la chaise d’amortissement A56 seront d’autres succès dans les années 80.   

Mr Vine

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *