En mode camping à l’île de Ré

L’île de Ré est un véritable paradis pour les amoureux de nature, de mer et d’air pur. À quelques encablures de La Rochelle, cette petite île accueille chaque année des milliers de visiteurs. Si les maisons d’hôtes et les hôtels y sont bien implantés, choisir de faire du camping à l’île de Ré permet de découvrir l’île sous un angle nouveau et régénérant.

Les joies du camping

Avec 124 millions de nuitées en 2017, l’hôtellerie de plein air démontre une vitalité record avec une hausse de 5.5 %. Les campings les plus étoilés enregistrent la plus forte progression de nuitées. Et oui, le camping attire et gagne même les classes socio-professionnelles les plus favorisées qui, jusque-là préféraient les vacances en hôtel, ou en club.

Il faut reconnaître que les touristes, en famille, en couple, entre amis ou même en solo, sont de plus en plus à la recherche d’authenticité, de beaux paysages et d’air pur. Et qu’on se le dise, c’est exactement ce que proposent les campings de l’île de Ré…

Découvrir l’île de Ré

Ré la Blanche, c’est ainsi qu’est surnommée l’île de Ré, en raison de la couleur blanche de ses maisons. À seulement 10 kilomètres de voiture de La Rochelle, l’île de Lionel Jospin est une succession de petits villages, de plages, de fôrets, de marais salants et de pistes cyclables. Les quelque 10 villages répartis sur une longueur de 30 kilomètres se rejoignent grâce à une piste de plus de 100 kilomètres. C’est à vélo que la Blanche se découvre le mieux. Ars en Ré, Le Bois-Plage en Ré, Sainte-Marie-de-Ré, Saint-Martin-de-Ré, La Flotte, le Phare aux Baleines : ces doux noms évoquent des vacances réussies, sur une île au micro climat attrayant. D’ailleurs, les familles sont toujours plus nombreuses, à faire le voyage, année après année, et ce n’est pas pour rien…

Mr Vine

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *